éléments Wikidata

Livre:Revon - Anthologie de la littérature japonaise, 1923.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Revon - Anthologie de la littérature japonaise, 1923.djvu
TitreAnthologie de la littérature japonaise : des origines au XXe siècle
AuteurMichel Revon Voir l'entité sur Wikidata
Maison d’éditionLibrairie Delagrave
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1923 (5e éd.)
BibliothèqueInternet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger

Pages

- - - - - - couv. - - - np np np np 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 TdM TdM TdM TdM TdM TdM - - - couv. - -

Table des matières

I. 
Méthode suivie dans cet ouvrage 
 2
II. 
Coup d’œil sur l’histoire de la civilisation japonaise, dans ses rapports avec l’évolution littéraire 
 8

(Des origines au début du viiie siècle.)
I. LA POÉSIE 
 21
CHANTS PRIMITIFS 
 21
Exemples des plus anciennes outa 
 22
II. LA PROSE 
 24
LES NORITO (Rituels du Shinntô) 
 24
« RITUEL DE LA GRANDE PURIFICATION » 
 25

(710-784.)
I. LA PROSE 
 33
A. LES SEMMYÔ (Édits impériaux) 
 33
Édit pour l’avènement de l’empereur Mommou 
 33
B. LE « KOJIKI » (« Livre des choses anciennes ») 
 34
Livre Ier, récits fondamentaux de la mythologie japonaise : la naissance du monde ; Izanaghi et Izanami ; Izanaghi aux Enfers ; investiture des trois grandes divinités de la nature ; — la déesse du Soleil et le Mâle impétueux ; mythe de l’éclipse ; le monstre de Koshi ; — légende d’Oh-kouni-noushi ; le lièvre blanc d’Inaba ; visite au Pays inférieur ; abdication d’Oh-kouni-noushi ; — descente du Fils des dieux ; la malédiction du dieu des Montagnes ; Ho-déri et Ho-wori le palais du dieu de l’Océan ; le premier empereur. — Extraits du livre II (légende de Yamato-daké, mort de Tchouaï, conquête de la Corée) et du livre III (bonté de Ninntokou) 
 36
C. LES FOUDOKI (Descriptions de pays) 
 78
« IZOUMO FOUDOKI » : le Tirage du pays 
 79
II. LA POÉSIE 
 82
LE « MANYÔSHOU » (« Recueil d’une myriade de feuilles ») 
 84
Poèmes des « Cinq grands hommes du Manyô » : Hitomaro, Élégie sur le prince Hinami. — Akahito, Devant le mont Fouji. — Okoura, La misère. — Tabibito, Éloge du saké. — Yakamotchi, Lamentations d’un guerrier envoyé à la frontière 
 85

(794-1186.)
I. LA POÉSIE 
 100
A. LE « KOKINNSHOU » (« Poésies anciennes et modernes ») 
 100
Poésies des Rokkacenn (les « Six génies » du ixe siècle) : Hennjô, Narihira, Yaçoahidé, Kicenn, Ono no Komatchi, Kouronoushi. — Poésies de Tsourayouki et de ses collaborateurs. — Poésies d’auteurs divers 
 101
B. AUTRES ANTHOLOGIES 
 111
Poésies variées (d’empereurs, de hauts dignitaires, de dames d’honneur, de bonzes, etc.) 
 113
C. LA POÉSIE POPULAIRE (Imayô-outa
 136
L’Iroha 
 137
II. LA PROSE 
 138
A. LA CRITIQUE LITTÉRAIRE 
 138
PRÉFACE DU « KOKINNSHOU » 
 139
B. LES NIKKI (Journaux privés) 
 152
LE « TOÇA NIKKI » (« Journal de Toça »), de Tsourayouki 
 153
C. LES MONOGATARI (Récits) 
 164
a. LES ANCIENS CONTES 
 164
« TAKÉTORI MONOGATARI » (« Conte du Cueilleur de bambous »). — La branche de joyaux du mont Hôraï 
 165
« ICÉ MONOGATARI » (« Contes d’Icé »). — Voyage dans l’Est 
 169
« YAMATO MONOGATARI » (« Contes du Yamato »). — Le tombeau de la jeune fille d’Ounaï 
 173
b. LE ROMAN DE COUR 
 175
LE « GHENNJI MONOGATARI » (« Roman de Ghennji »), de Mouraçaki Shikibou. — Kiritsoubo. Mort de Kiri-tsoubo. La conversation d’une nuit de pluie. Ghennji voit pour la première fois Mouraçaki no Oué 
 175
c. CONTES POPULAIRES 
 191
LE « KONNJAKOU MONOGATARI » (« Contes d’il y a longtemps »). — Hiromaça visite Sémimarou 
 191
D. LES SÔSHI (Livres d’impressions) 
 194
LE « MAKOURA NO SÔSHI » (« Notes de l’oreiller »), de Sei Shônagon. — Chapitres principaux des quatre premiers livres : l’aurore du printemps ; l’exorciste ; Sei Shônagon confond Narimaça ; tableaux de la vie de cour ; listes de choses désolantes, fatigantes, détestables, palpitantes, égayantes, élégantes, discordantes, inquiétantes, inconciliables, rares, inutiles, mélancoliques, etc 
 195
E. LES RÉCITS HISTORIQUES 
 125
« EIGWA MONOGATARI » (« Récit de splendeur »). — Disparition de l’empereur Kwazan 
 225
« OH-KAGAMI » (« le Grand Miroir »). — Préface 
 228

(1186-1332.)
I. LA POÉSIE 
 232
A. RECUEILS OFFICIELS 
 232
Vers de Sanétomo 
 233
B. RECUEILS PRIVÉS 
 233
LE « HYAKOUNINN-ISSHOU » (« Cent poésies par cent poètes ») 
 234
II. LA PROSE 
 237
A. RÉCITS HISTORIQUES 
 233
« HEIKÉ MONOGATARI » (« Histoire des Taïra »). — Mort d’Anntokou 
 238
« GHEMMPEI SÉIÇOUÏKI » (« Grandeur et décadence des Minamoto et des Taïra »). — Pourquoi Sanémori se teignait les cheveux 
 241
B. ÉCRITS INTIMES 
 245
LE « HÔJÔKI » (« Livre d’une hutte de dix pieds »), de Kamo Tchômei 
 245

(1332-1392 ; 1392-1603.)
I. LA PROSE 
 267
A. OUVRAGES D’HISTOIRE 
 267
a. RÉCITS HISTORIQUES 
 267
LE « TAÏHÉIKI » (« Histoire de la Grande Paix »). — Le prince Ohtô s’enfuit à Koumano 
 268
b. HISTOIRE PHILOSOPHIQUE 
 272
LE « JINNÔ SHÔTÔKI » (« Succession légitime des divins empereurs »). — Le Pays des dieux ; le premier Père du peuple 
 272
B. SÔSHI 
 275
LE « TSOURÉ-ZOURÉ-GÔUÇA » (« Variétés des moments d’ennui »), de Kennkô Hôshi. — Premiers chapitres : sur l’homme, la femme, les enfants, la vie et la mort, l’habitation, etc. Autres passages divers : lés plaisirs, la piété, le saké ; réflexions, anecdotes, listes de choses, etc. 
 275
II. LA POÉSIE 
 302
LE DRAME LYRIQUE : LES NÔ 
 302
« HAGOROMO » (« La Robe de plumes ») 
 305
LA FARCE : LES KYÔGHENN 
 311
« SANNINN-GATAWA » (« Les Trois estropiats ») 
 312

(1603-1868.)
I. LA PROSE 
 318
A. LA PHILOSOPHIE 
 318
a. LES KANNGAKOUSHA (savants à la chinoise) 
 318
1. KAÏBARA EKIKENN. — Plaisir de la nature 
 319
« ONNA DAÏGAKOU » (« la Grande École des femmes ») 
 321
2. ARAÏ HAKOUCÉKI. — Mon grand-père ; premières études. — Oé Hiromoto. — La justice d’Itakoura Shighémouné 
 330
3. MOURÔ KYOUÇÔ. — Un octogénaire plantait. — Le Visage-du-matin 
 336
b. LES WAGAKOUSHA (savante à la japonaise) 
 341
1. KAMO MABOUTCHI. — La vieille langue 
 342
2. MOTOORI NORINAGA. — L’étude à la clarté de la neige et des lucioles. — Un livre faux. — Départ pour Yoshino 
 344
3. HIRATA ATSOUTANÉ. — Sur l’immortalité que donne la poésie 
 348
B. LE ROMAN 
 350
a. LE ROMAN DE MŒURS 
 351
SAÏKAKOU. — La retraite de la vieille femme 
 351
b. LE ROMAN HISTORIQUE, LE ROMAN ROMANESQUE ET LE ROMAN ÉPIQUE 
 354
1. LES JITSOUROKOU-MONO (Relations authentiques) 
 354
« ÔOKA MÉIYO SÉIDAN » (« les Glorieux jugements d’Ôoka »). — Entretien nocturne d’Ooka et du seigneur de Mito 
 354
2. LES KOUÇA-ZÔSHI (Livres de toute sorte) 
 357
TANÉHIKO. — Mitsou-ouji admire la fleur d’un quartier pauvre 
 358
3. LES YOMI-HON (Livres pour la lecture) 
 359
BAKINN. — La rencontre du lynx 
 360
c. LE ROMAN COMIQUE 
 365
IKKOU. — Aventure de deux bons aveugles et de deux mauvais plaisants 
 365
SAMMBA. — Le chapitre des domestiques 
 376
II. LA POÉSIE 
 381
A. LA POÉSIE LÉGÈRE 
 381
a. L’ÉPIGRAMME JAPONAISE (haïkaï) 
 381
Épigrammes des « Six sages » de la poésie haïkaï. — Epigrammes de Bashô. — Epigrammes des « Dix sages » de l’école de Bashô : Kikakou, Ranncetsou et autres. — Epigrammes d’auteurs indépendants : Onitsoura. — Derniers épigrammatistes : Tchiyo, Bouçon, etc 
 383
LA PROSE LÉGÈRE (haïboun). — Eloge du sac (Yokoï Yayou) 
 399
b. LA POÉSIE COMIQUE 
 400
Kyôka (poésies folles) et kyôkou (vers fous) 
 400
LA PROSE FOLLE (kyôboun). — Les Cinq Vertus du Bain public (Sammba) 
 404
B. LE THÉÂTRE 
 405
TCHIKAMATSOU MONNZAÉMON : « YOUGHIRI ». — Misère d’Izaémon 
 407
TAKÉDA IZOUMO : « TCHOUSHINNGOURA ». — Mort de Kammpei 
 411

(1868-1912.)
I. LA PROSE 
 430
A. LA PHILOSOPHIE 
 430
FOUKOUZAWA. — L’homme dans la nature 
 431
B. LE ROMAN 
 434
ROKWA. — Vie d’une Japonaise 
 435
C. LE THÉÂTRE 
 445
TAKAYAMA. — Takigoutchi repousse Yokobouyé 
 446
II. LA POÉSIE 
 449
Poésies de l’empereur, de l’impératrice, etc. 
 450

16795-12-22

IMPRIMERIE DELAGRAVE
VILLEFRANCHE-DE-ROUERGUE