Lucifers

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Chef des odeurs suaves
Georges Richard (p. 50).




XX


LUCIFERS




Les étoiles des lis ont éclairé la plaine,
Les pétales de l’astre ont éclos dans la nuit ;
De constellations de fleurs la route est pleine,
Et, de moissons de feux, la voûte brûle et luit.



Les anges ont baissé leurs yeux sur les prairies.
Les hommes ont levé leurs yeux vers les azurs ;
Et l’échange s’est vu des blanches confréries
De l’étoile éthérée et du pétale pur.



Les pétales se sont envolés vers les voûtes,
Les étoiles se sont éprises des humains ;
Et des anges aux cieux se sont trompés de routes,
Et des hommes en bas ont trouvé leurs chemins.