Mille et un jours en prison à Berlin

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Docteur HENRI BÉLAND

MILLE ET UN JOURS
⎯⎯⎯⎯     EN     ⎯⎯⎯⎯
PRISON À BERLIN

PREMIER MILLE

ÉDITEUR
L’ « ÉCLAIREUR » ENRG.
BEAUCEVILLE, P. QUÉ.

1919


Tous droits réservés


1919


Béland - Mille et un jours en prison à Berlin, 1919, illust 01.png
PHOTOGRAPHIE DE L’AUTEUR PRISE DANS LA COUR
DE LA PRISON À BERLIN, JUIN, 1917


À ma vieille mère,
en témoignage de filiale et
respectueuse affection.


Table des matières



Chapitre I. — « C’est la guerre ! » 
 1
Chapitre III. — “Thank You.” 
 13
Chapitre IV. — À l’hôpital 
 17
Chapitre V. — La Prise d’Anvers 
 23
Chapitre VI. — L’Exode 
 31
Chapitre VII. — Dans les transes 
 35
Chapitre VIII — « L’Allemand est là ! » 
 41
Chapitre IX. — Un hôte allemand 
 47
Chapitre X. — Parole d’Allemand 
 53
Chapitre XI. — Citoyen britannique 
 57
Chapitre XII. — Ça se corse 
 61
Chapitre XIII. — Un major désolé 
 67
Chapitre XIV. — En Allemagne 
 77
Chapitre XV. — La Stadvogtei 
 81
Chapitre XVI. — La vie en prison 
 89
Chapitre XVII. — Où il est parlé de menu 
 95
Chapitre XVIII. — En ma qualité de médecin 
 105
 115
Chapitre XX. — Mackinks et Kirkpatrick 
 123
Chapitre XXI. — Un Suisse et un Belge 
 129
Chapitre XXII. — Évasions 
 141
Chapitre XXIII. — Espoir déçu 
 149
Chapitre XXIV. — Un colloque 
 155
Chapitre XXV. — Incidents et remarques 
 163
Chapitre XXVI. — Question d’échange 
 171
Chapitre XXVII. — Vers la liberté 
 177
Chapitre XXVIII. — En pensant à l’Allemagne 
 185
Chapitre XXIX. — D’autres réminiscences 
 195
Chapitre XXX. — Un sous-officier alsacien 
 209
Chapitre XXXI. — En Hollande et en Angleterre 
 217
Chapitre XXXII. — Le Militarisme et le Militarisé 
 229
 241