Nini Peau d’Chien

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aristide Bruant Nini Peau d’Chien

1889


 
Quand elle était p’tite
Le soir elle allait
A Saint’-Marguerite
Où qu’a s’dessalait :
Maint’nant qu’elle est grande,
Ell’ marche le soir
Avec ceux d’la bande
À Richard-Lenoir


Refrain :

À la Bastille
On aime bien
Nini-Peau-d’chien :
Elle est si bonne et si gentille !
On aime bien
Nini-Peau-d’chien,
À la Bastille


Elle a la peau douce,
Aux taches de son,
À l’odeur de rousse
Qui donne un frisson,
Et de sa prunelle,
Aux tons vert-de-gris,
L’amour étincelle
Dans ses yeux d’souris.


{Refrain}

Quand le soleil brille
Dans ses cheveux roux,
L’génie d’la Bastille
Lui fait les yeux doux,
Et quand à s’promène,
Du bout d’l’Arsenal
Tout l’quartier s’amène
Au coin du Canal.


{Refrain}

Mais celui qu’elle aime,
Qu’elle a dans la peau,
C’est Bibi-la-Crème,
Parc’ qu’il est costaud,
Parc’ que c’est un homme
Qui n’a pas l’foie blanc,
Aussi faut voir comme
Nini l’a dans l’ sang !


Voir aussi : Nini_Peau_d’Chien/Partition