Nouveau dictionnaire universel

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Nouveau Dictionnaire Universel
par Maurice Lachatre
1865

articles disponibles

I

PARIS

IMPRIMÉ PAR EDOUARD BLOT

66 , RUE DE TURENNE, 66

NOUVEAU DICTIONNAIRE UNIVERSEL

PANTHÉON LITTÉRAIRE ET ENCYCLOPÉDIE ILLUSTRÉE

PAR MAURICE LACHATRE

TOME PREMIER

PARIS ADMINISTRATION RUE TURENNE, 66

NOUVEAU DICTIONNAIRE UNIVERSEL

NOUVEAU DICTIONNAIRE UNIVERSEL

PANTHÉON LITTÉRAIRE ET ENCYCLOPÉDIE ILLUSTRÉE

PAR MAURICE LACHATRE

TOME PREMIER

PARIS ADMINISTRATION : 7, RUE BLEUE

1865


LETTRE DE L'AUTEUR AUX ABONNES DU NOUVEAU DICTIONNAIRE UNIVERSEL[modifier]

Chers Lecteurs, En entreprenant une oeuvre aussi gigantesque que celle d'un DICTIONNAIRE UNIVERSEL destiné à compléter et à remplacer tous les Dictionnaires qui existent, j'ai eu principalement en vue l'idée de faire un livre qui, renfermât l'analyse des 400,000 ouvrages qui encombrent les bibliothèques nationales, et qui pût être regardé comme le plus vaste répertoire des connaissances humaines. À cette première idée est venue se joindre cette autre pensée, qu'un Dictionnaire donnant l'explication des choses ou des mots, sans que le texte fût accompagné de la représentation, par le dessin, de ces mêmes choses, était, dans une foule de cas, insuffisant et incomplet. Ainsi, pour citer un exemple, quelque développement que l'on donne au mot LOCOMOTIVE, il est évident que, si! on n'accompagne pas le texte d'un dessin représentant une locomotive, l'explication sera incomplète ou même inintelligible pour ceux qui n'auront jamais vu ce moteur. Dans la description des animaux, des plantes, des machines, des instruments dont la nomenclature remplit un Dictionnaire, il est absolument indispensable de joindre aux textes les dessins représentant ces animaux, ces plantes, ces machines, ces instruments.

Pour accomplir cet immense travail, je me suis entouré de savants collaborateurs et d'artistes éminents qui m'ont apporté le concours de leurs connaissances, de leurs talents variés, et peuvent revendiquer justement la plus grande part du mérite de notre oeuvre. Grâce à cette collaboration et aux matériaux amassés depuis longtemps, le Dictionnaire marchera rapidement, et pourra être terminé en moins de deux ans.

Quant au plan littéraire du livre, voici quelles sont nos intentions : Un Dictionnaire étant le résumé de tous les travaux des écrivains des différentes époques, nous aurons soin de rechercher les vieux mots de la langue française dans les anciens auteurs, tels que Rabelais, Froissart, Boucicaut, elc, etc., afin d'en faciliter la lecture aux personnes qui veulent étudier notre histoire et notre littérature des temps passés dans les originaux, ce que nul auteur de Dictionnaire n'a fait avant nous. Nous suivrons ainsi la langue française dans ses développements et ses modifications à travers les âges jusqu'à l'époque actuelle, et toujours en donnant aux mots la signification propre qui leur a été attribuée par les auteurs les plus estimés de chaque siècle.

Nous comptons faire en même temps un Dictionnaire d'idées aussi bien qu'un Dictionnaire de mots, et, dans les nombreuses citations d'auteurs vivants ou d'auteurs morts, nous ferons accueil à toutes les opinions, sans acception de sectes ni d'écoles; nous moissonnerons dans le vaste champ des idées, nous récolterons à tous les arbres de la science. Un Dictionnaire est comme une hôtellerie : tous doivent y trouver asile.

Nous puiserons donc à pleines mains aux sources de la vie intellectuelle ; Voltaire aussi bien que Bossuet, J.-J. Rousseau et Diderot aussi bien que Jlassillon et Bourdaloue, D'Àlembert comme Fénelon, nous fourniront leur contingent de notes et de citations. Les écrivains et les orateurs de notre génération viendront également nous-apporter le tribut de leurs travaux, à quelque école qu'ils appartiennent, et nous n'aurons qu'à choisir dans ces amas de richesses scientiflques et littéraires entassées dans les oeuvres de Guizot, de Lamartine, de Chateaubriand. d'Eugène Sue, de Proudhon, de Thiers, de Lamennais, de Bescherelle, de George Sand, de Michelet, d'Orfila, de Victor Hugo, de Villemain, du P. Lacordaire, de Charles Nodier, d'Eugène Pelletan, de J.-B. Say, d'Edgard Quinet, de Louis Blanc, de Raspail, de Félix Pyat, de Cousin, du P. Ventura, de Sarrans, de Cabet, d'Alexandre Dumas, de Ledru-Rollin, de Béranger, de Paul Féval, de Pierre Dupont, de Lachambaudie, et de tant d'autres.

Notre Dictionnaire, tel que nous l'avons conçu, deviendra le livre indispensable des familles; du moins tel est notre espoir; aussi, dans cette prévision, avons-nous cherché à le rendre accessible à tous par la modicité de son prix, par la division en livraisons des deux volumes dont il doit se composer, et par la variété des combinaisons au moyen desquelles le plus pauvre employé comme la plus modeste ouvrière pourront en devenir possesseurs.

Le NOUVEAU DICTIONNAIRE UNIVERSEL sera le plus complet et le plus progressif de tous les Dictionnaires, le seul qui embrassera dans ses développements tous les Dictionnaires spéciaux : Le dictionnaire de la langue usuelle.

Le dictionnairede la languelittéraire.

Le dictionnairede la langue poétique.

Le dictionnaire des synonymes.

Le dictionnairedu vieux langage.

Le dictionnairede l'argot et de la gaie science.

Le dictionnairedes difficultés grammaticales.

Le dictionnaire de la théologie.

Le dictionnairedes religions (sectes et hérésies).

Le dictionnaire des fêtes et cérémonies chez tous les peuples.

Le dictionnaire de la mythologie.

Le dictionnaire cabalistique et des sciences occultes.

Le dictionnaire de la magie, de la sorcellerie, de la chiromancie, de la cartomancie, etc.

Le dictionnaire du magnétisme, du spiritisme.

Le dictionnaire des idées et doctrines philosophiques et sociales.

Le>dictionnaire des hommesutiles.

Le dictionnaire historique et biographique.

Le dictionnairedes sciences.

Le dictionnaire de la physique.

Le dictionnairede la chimie.

Le dictionnairede la télégraphieélectrique.

Le dictionnaire de l'histoire naturelle.

Le dictionnaire de l'astronomie.

Le dictionnaire des merveillesde la nature.

Le dictionnaire des inventions.

Le dictionnaire de la médecine.

Le dictionnaire de l'homoeopathie.

Le dictionnaire de la pharmacie.

Ledictionnaire de la santé et del'hygiène.

Le dictionnaire de la cuisine.

Le dictionnaire de la ménagère.

Le dictionnaire de la géographie.

Le dictionnaire de la marine.

Le dictionnaire des chemins de fer.

Le dictionnaire des voyages.

Le dictionnaire de législation.

Le dictionnaire des anciennes coutumes.

Le dictionnaire des moeurs et coutumes modernes.

Le dictionnaire de jurisprudence.

Le dictionnaire des codes.

Le dictionnaire de la pénalité.

Le dictionnaire des offices publics (notariat, hypothèques, enregistrement, etc.).

Le dictionnaire des lois, ordonnances et décrets.

Le dictionnaire des villes et communes.

Le dictionnaire des maires.

Ledictionnaire de la finance.

Le dictionnaire de l'économie politique.

Le dictionnaire des secours publics et de l’assistance mutuelle.

Le dictionnaire de la franc-maçonnerie.

Le dictionnaire des congrégationset associations diverses.

Le dictionnaire de l'agriculture.

Le dictionnaire du commerce et des marchandises.

Le dictionnaire de la conversation.

Le dictionnaire des dames.

Le dictionnaire des modes et travaux d'aiguille.

Le dictionnaire de la féodalité.

Le dictionnaire du blason.

Le dictionnaire des jeux et divertissements. Etc., etc., etc.

Le prix de la livraison de huit pages de texte, renfermant environ cent mille lettres, c'est-à-dire la matière d'un demi-volume in-8°, a été fixé à CINQ CENTIMES, et comme nous publions deux livraisons, le mercredi et le samedi de chaque semaine, les abonnés, moyennant une dépense de moins de deux centimes par jour, auront pu recevoir l'ouvrage complet, après une période de deux années.

MAURICE LACHATRE