Mozilla.svg

Ode (Madeleine des Roches)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Femmes-Poëtes de la France, Texte établi par H. BlanvaletLibrairie allemande de J. Kessmann (p. 17-18).




MADELEINE DES ROCHES.

ODE.


Ainsi que la lumière
Dompte l’obscurité,
La science est première ;
Mais tout est vanité.

Ce qui fut vraisemblable,
Selon l’antiquité,
Se contera par fable
A la postérité.

Notre principe est songe,
Notre naistre malheur,
Notre vie un mensonge
Et notre fin douleur.


Qui dresse l’édifice,
Qui le rend plus tortu ;
Qui embrasse le vice,
Qui aime la vertu.

Qui chemine en ténèbre,
Qui aime la clarté ;
Qui joint son jour funèbre
A sa nativité.

Les fleuves, par leurs courses,
De grands se font petits,
En reprenant leurs sources
Dans le sein de Thétis.

L’inconstance est plus ferme
Qu’on ne sçaurait penser ;
Toute chose a son terme,
Et ne le peut passer.