Ornithologie du Canada, 1ère partie/La Fauvette aux côtés chatains

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Atelier typographique de J.T. Brousseau (p. 206-207).

LA FAUVETTE AUX CÔTÉS CHÂTAINS.[1]
(Chestnut-sided Warbler.)


Encore une espèce de l’ouest de la province et inconnue pour nous.

Cette Fauvette niche dans les aubépines et les rosiers. Elle arrive lorsque les arbres commencent à fleurir et s’occupe alors activement à dévorer les insectes qui cherchent à s’y attacher, pour y déposer leurs larves.

Le front, une ligne au-dessus des yeux et les plumes des oreilles sont d’un blanc pur ; le sommet de la tête d’un jaune brillant ; le dos et le derrière de la tête sont marqués de gris, de foncé, de noir et de jaune pâle ; les ailes sont noires ; les primaires, frangées d’un bleu pâle ; les secondaires largement frangées d’un jaune pâle ; la queue noire, fourchue et frangée de gris à l’extérieur ; les barbes intérieures des trois plumes extérieures marquées d’une tache blanche ; là où se termine le noir, à la mandibule inférieure, de chaque côté, une barre de châtain roussâtre descend le long des côtés du cou et sous les ailes à la racine de la queue. Le reste des parties inférieures sont d’un bleu pur ; les jambes et les pieds gris ; le bec noir ; l’iris, couleur de noisette.

La femelle a le derrière de la tête d’un brun plus clair ; le châtain sur ses côtes est moindre et moins foncé.

Longueur totale, 5  ; envergure, 8.


  1. No. 200. — Dendroica pennsylvanica. — Baird.
    Sylvicola icterocephala.Audubon.