Page:La Fontaine - Fables choisies, Barbin 1692, tome 3.djvu/137

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


De façon que laſſé de vivre
Avec des gens muets noſtre homme un beau matin
Va chercher compagnie, & ſe met en campagne.
L’Ours porté d’un meſme deſſein
Venoit de quitter ſa montagne :
Tous deux par un cas ſurprenant
Se rencontrent en un tournant.
L’homme eut peur : mais comment eſquiver ; & que faire ?
Se tirer en Gaſcon d’une ſemblable affaire
Eſt le mieux : Il ſceut donc diſſimuler ſa peur.
L’Ours tres-mauvais complimenteur
Luy dit ; Vien-t’en me voir. L’autre reprit, Seigneur,
Vous voyez mon logis ; ſi vous me vouliez faire