Page:Œuvres complètes de Frédéric Bastiat, Guillaumin, 1.djvu/355

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


tuelle, à tirer de ces effrayantes étendues ce qui se prélève sur les landes du seul canton de Saint-Sever, ainsi qu’on peut s’en convaincre par le tableau suivant :

LANDES
Impôt en principal. Impôt en principal.
fr. fr.
1 canton ; Sabres 1 561 Saint-Sever 6 296
1 Arjuzanx 1 168
1 Labrit 1 074
1 Castets 600
1 Soustons 522
1 Pissos 166
1 Parentis 141
1 Sore 107
1 Mimizan 94
9 cantons tels que celui de Mimizan, à 94 fr. chaque 846
18 cantons 6 279 6 296

Nous apprenons encore, par le rapport de M. le Directeur des contributions directes que le canton de Mimizan, dont le territoire nourrit près de 5 000 habitants, c’est-à-dire environ un tiers de la population du canton de Saint-Sever, paie de contributions :

1 223 fr. pour les labourables.
8 fr. vignes.
4 212 fr. pins.
94 fr. landes.
Total. 5 537 fr., somme inférieure à celle qu’ont à acquitter les seules landes de Saint-Sever.

Le contingent de Montfort est de 40 771 fr. — Il surpasse celui de Soustons et de Castets, qui sont :

Soustons 22 338 fr.
Castets 18 108
Total 40 446 fr.