Page:Œuvres complètes de Frédéric Bastiat, Guillaumin, 1.djvu/356

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Cependant, selon le dernier dénombrement, la population de Montfort n’est que de 13 654 habitants. — Celle des deux cantons du Maransin est de 18 654 habitants.

Castets…… 9 906 fr.
Soustons…… 9 021

Le contingent du canton de Mugron est de 34 790 fr. — Il surpasse celui de ces trois cantons réunis :

Sabres…… 13 448 fr.
Pissos…… 11 694
Parentis…… 9 103
Total…… 34 245 fr.


et, à 355 fr. près, il égale celui de ces quatre cantons :

Labrit…… 10 286 fr.
Parentis…… 9 103
Sore…… 7 937
Mimizan…… 7 819
Total…… 35 145 fr.

Et pourtant, à notre population de 10 038 habitants, ces quatre cantons opposent une population de 20 784 habitants (plus du double). — À nos 4 486 hectares de labourables, ils en opposent 9 584 hectares (plus du double). À nos 1 887 hectares de vigne, ils opposent 43 894 hectares de pignadas (23 pour 1). Enfin, à nos 3 250 hectares de landes, ils en opposent 88 719 hectares (27 pour 1).

Je ne veux pas dire que les labourables et les landes de ces cantons vaillent les nôtres, ni que leurs pins puissent égaler nos vignes, hectare par hectare. La question est de savoir s’il y a entre eux l’énorme disproportion que nous venons de constater. Si cela est, si les revenus de Mugron égalent ceux de Labrit, Parentis, Mimizan et Sore, il restera à expliquer comment il se fait qu’ils ne font vivre que 10 000 habitants en Chalosse, tandis qu’ils suffisent à 20 000 habitants dans la Lande. On ne pourrait expliquer ce