Page:Œuvres complètes de Maximilien de Robespierre, tome 1.djvu/232

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
222
œuvres complètes de maximilien robespierre

Ce serait une erreur d’y voir autre chose qu’un délassement d’esprit délicat ; leur auteur n’en a jamais tiré vanité et il s’est abstenu, non sans raison, de les livrer au public : « Robespierre, écrit M. Hamel, a laissé quelques productions manuscrites d’une valeur médiocre… au reste, il ne paraît pas avoir attaché une grande importance à ces compositions poétiques ; je ne sache pas qu’excepté un madrigal à Ophélie, publié à son insu, aucune pièce de vers de lui ait été imprimée de son vivant ; c’était un simple délassement, non l’occupation sérieuse de sa vie ».

Au demeurant, ces vers occupent une place honorable parmi les œuvres poétiques des membres de la société des Rosati.