Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 26, 1838.djvu/442

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


à ce spectacle, que le motif de ce concours de monde était le louable désir de voir payer à une maudite sorcière écossaise et voleuse par-dessus le marché, la moitié de ce qui lui était dû, car on allait seulement la pendre sur la montagne d’Haribee.

« Mon cher monsieur Archibald, dit la future surveillante de la laiterie, je n’ai jamais vu pendre une femme de ma vie ; seulement j’ai vu pendre quatre hommes, ce qui formait un bien beau spectacle. »

Mais M. Archibald était Écossais, et ne se promettait aucun plaisir de voir subir à sa compatriote les terribles décrets de la loi. D’ailleurs, dans son genre, c’était un homme qui ne manquait ni de sens ni de délicatesse, et les événements qui venaient de se passer dans la famille de Jeanie, et qui avaient occasionné son voyage à Londres, ne lui étaient pas inconnus, ce qui fit qu’il répondit sèchement qu’il lui était impossible de s’arrêter, parce qu’il fallait qu’il arrivât de bonne heure à Carlisle pour s’y occuper de quelque affaire dont le duc l’avait chargé, et en conséquence il ordonna aux postillons d’avancer.

La route était à peu près éloignée d’un quart de mille de l’éminence appelée Haribee, et qui, quoique peu considérable par son élévation et son étendue, s’apercevait cependant de fort loin ; car le pays qui l’entoure et qui est arrosé par l’Éden est entièrement plat. Sur cette hauteur, les membres de plus d’un outlaw et d’un maraudeur des frontières ont flotté au gré du vent pendant les guerres et les trêves, non moins hostiles des deux pays ; et plus récemment, d’autres exécutions avaient eu lieu dans ce même endroit avec aussi peu de formalités et de compassion, car ces provinces frontières restèrent long-temps agitées, et même à l’époque dont il est ici question, elles étaient encore moins civilisées que celles du centre de l’Angleterre.

Les postillons continuèrent leur chemin et tournèrent, comme la route de Penrith les y obligeait, autour de cette éminence. Cependant les yeux de mistress Daily Dutton, qui, de plus, avançait sa corpulente personne pour mieux voir, étaient fixés sur le lieu de l’exécution, et distinguaient clairement la forme de la potence, se détachant sur un ciel d’un bleu clair, et la masse d’ombre formée par la personne du bourreau et celle du coupable, parcourant les légers degrés d’une haute échelle, que la distance faisait paraître aérienne ; après quoi un des deux individus fut précipité dans les airs, et donna des signes non équivoques