Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 26, 1838.djvu/457

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Tout en riant intérieurement de ce que ces symptômes de mauvaise humeur ne s’étaient manifestés que depuis que la belle mécontente se trouvait sous sa dépendance, Archibald répondit froidement que ce n’était pas lui qui avait fait les montagnes, et qu’il ne pouvait y rien changer, mais qu’ils arriveraient bientôt à une maison du duc, dans une île fort agréable appelée Roseneath, où ils attendraient le bâtiment qui devait les transporter à Inverary, et trouveraient les personnes avec qui Jeanie devait retourner à Édimbourg.

« Vous parlez d’une île, » dit Jeanie, qui, dans le cours de tous ses voyages aventureux, n’avait pas quitté la terre ferme, « alors je soupçonne qu’il faudra aller dans une de ces barques : elles me semblent bien petites, et les vagues sont un peu agitées, et… — Monsieur Archibald, dit mistress Dutton, je n’y consentirai pas, je ne me suis jamais engagée à quitter la terre, et je vous prie d’ordonner aux postillons de prendre un autre chemin pour arriver à la maison du duc. — Il y a une excellente pinasse appartenant à Sa Grâce, madame, répondit Archibald, et vous n’avez nul besoin de vous alarmer. — Mais je m’alarme, monsieur, reprit la demoiselle, et j’insiste pour que nous allions par terre, monsieur Archibald, quand il faudrait faire un circuit de dix milles. — Je suis fâché qu’il n’y ait pas moyen de vous satisfaire, madame ; mais, comme je vous l’ai déjà dit, Roseneath est une île. — Que m’importe ! » reprit la demoiselle irritée ; « quand elle le serait dix fois plus, ce n’est pas une raison pour que je me noie en traversant les mers pour y arriver. — Non, ce n’est certainement pas une raison pour que vous vous noyiez, madame, » reprit l’imperturbable valet de chambre ; « mais c’en est une excellente pour que nous ne puissions y aller par terre ; » et, décidé à exécuter les ordres de son maître, il fit un signe de la main aux postillons qui, se détournant de la grande route, se dirigèrent vers un petit hameau de pêcheurs, où une chaloupe, décorée d’une manière plus élégante qu’aucune de celles qu’ils avaient encore vues, et portant un pavillon sur lequel se déployait la tête de sanglier surmontée d’une couronne ducale, les attendait sur le bord avec deux ou trois matelots et autant de montagnards.

La voiture s’arrêta, et les domestiques commencèrent à dételer les chevaux, tandis qu’Archibald s’occupait gravement à surveiller le transport de leur bagage sur le petit bâtiment. « Y a-t-