Page:Œuvres de Walter Scott, Ménard, traduction Montémont, tome 26, 1838.djvu/498

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


avant la fin du quartier courant il aura appris à votre capitaine à fumer sa pipe quelque autre part que dans la maison de Dieu. — Qui va doucement va long-temps, reprit Meicklehose, et si un sot peut donner un avis à un sage, je lui conseillerais d’y regarder à deux fois avant de se frotter à Knockdunder. Il faut qu’il ait une longue cuillère, celui qui veut manger la soupe avec le diable. Mais ils sont allés dîner, et si nous ne marchons plus vite, nous arriverons trop tard. »

Davie accompagna son ami sans lui répondre, mais commença à sentir par expérience que la vallée de Knocktarlity, comme tout le reste du monde, pouvait lui fournir des sujets de mécontentement et de regret. Son esprit était si occupé à réfléchir sur les moyens de ramener Duncan à des sentiments de respect et de décence pendant le service public, qu’il oublia tout à fait de s’informer si Butler avait été appelé à prêter le serment.

Quelques personnes ont donné à entendre qu’il était entré un peu d’intention dans cet oubli, mais je crois cette explication de son silence incompatible avec la simplicité de caractère de mon ami Davie. Je n’ai jamais pu non plus parvenir à m’assurer, malgré les recherches les plus minutieuses, si la formule qui faisait l’objet de ses scrupules avait été exigée ou non de Butler. Les registres des assemblées de l’église auraient pu jeter quelque lumière sur ce sujet ; mais malheureusement ils furent détruits en 1746 par un nommé Donacha Dhuna Dunaigh, à l’instigation, ou du moins avec la connivence du gracieux Duncan Knock, qui avait désiré effacer la preuve des faiblesses d’une certaine Kate Finlayson.


CHAPITRE XLVI.

ENTREVUE INESPÉRÉE.


Le cabaret est rempli de commentateurs de la Bible ; on n’entend que le choc des brocs et des verres et les voix de ceux qui demandent à boire ; chacun parle haut et à la fois ; et, tout en discutant l’Écriture, on crie, on s’échauffe, on fait un vacarme qui menace d’amener une rupture et d’être suivi des fureurs de la discorde.
Burns.


Un banquet splendide, aux frais du duc d’Argyle, fut donné aux révérends ministres qui avaient assisté à l’ordination de Reuben Butler, et les habitants les plus respectables de la paroisse y