Page:Adam (Lamber) – Païenne, 1883.djvu/76

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Si vous voyez l’honneur de votre nom en danger par moi, reprenez-le. Celui de mon père est d’aussi bonne noblesse, et les titres de ma mère m’appartiennent. Réfléchissez jusqu’à demain et décidez en « grand seigneur ». Je suis assez « grande dame » pour tout comprendre.

Il m’a priée sur l’heure de lui épargner un scandale et d’oublier son équipée.

« Gardanne, a-t-il ajouté, est d’ailleurs un homme avec qui l’on peut se battre et qu’on peut tuer à l’occasion. » Je me suis contentée de répondre : « Vous auriez dû penser à cela plus tôt. »



AU MÊME

Soit que je porte vers les dieux mes actions de grâce, soit que ma pensée