Page:Adrienne Durville, Carnet de guerre 1914-1918 n°4.pdf/29

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


précédentes.

Les bombes de cette nuit sont tombées, l’une au fort des Barres, tout près d’ici sans d’autre résultat que de casser les vitres, les autres, près de Rethenans, du champ d’aviation et d l’usine à gaz, sans rien atteindre. À quand la prochaine visite ?

Visite à l’hopital civil, pour voir Bailly, chez Mme Feltin, thé chez Julie, sermon à St Christophe.

Vendredi 2 avril

Pas moyen d’aller à l’église le matin, avec les soins à donner. Boutte est toujours bien mal, ce sera miraculeux s’il en revient.

Aucune nouvelle militaire intéressante ; les communiqués sont de moins en moins détaillés. Chemin de croix à 5 heures.