Page:Adrienne Durville, Carnet de guerre 1914-1918 n°5.pdf/29

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


ainsi leur donner comme vraie une chose aussi fausse.

Samedi 26 juin

Pendant que je fais des courses, Bachelar vient me voir. C’est Julie qui se charge de me transmettre sa triste commission. Le corps de Paul est retrouvé après dix jours de recherches. Tout espoir est définitivement perdu. Quelle torture et comment arriverai-je à la supporter.

Dimanche 27 juin

Lettre de Lelong ; il me redit ce qu’il avait chargé Bachelard de m’apprendre ; puis il a eu la délicate pensée de faire les démarches nécessaires pour que je puisse