Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/378

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


    Il avait acheté à Aix-la-Chapelle, près de Liége, et à Utrecht, 1600 livres pesant de faux deniers et de fausses oboles, à raison de quatre livres pour un écu d’or, et était venu mettre cette fausse monnaie en circulation dans le diocèse de Rouen.


1456. Jehan Bourrelain, du diocèse de Poitiers.

André Bourrelain, son frère.

Jehanne, femme d’André.

    De complicité, ils avaient volé une chaudière d’airain, du linge, un couvrechef, et autres objets, chez Jehanne Lafleur, lépreuse à Yonville, près de Rouen.
    Se rendant dans le Poitou, ils avaient volé, dans diverses hôtelleries, du bois, des écuelles, des salières, de la toile. A Beauvais, ils avaient volé un livre, qu’ils vendirent au prieur des Jacobins de Rouen.


1457. Marguerin Costentin, de la paroisse de Sideville, dans la Hague en Cotentin.
    S’amusant à tirer de l’arc, avec Jean son frère, et d’autres, à Pavilly, sa flèche rebondit sur la tête de son frère et le tua.


1458. Les registres ne l’indiquent point. Il y a une lacune, du 4 février au 15 juin.


1459. Jehan De Boys Bazire, de Cormeilles, diocèse de Lisieux.
    Pour avoir accusé faussement quelques personnes d’avoir enlevé Guillemine, sa fille naturelle, qui avait quitté la maison paternelle.


1460. Jehan Chrestien, du diocèse de Bayeux.
    Étant à Gonneville, et déracinant un saule, cet arbre tomba sur un passant et le tua.