Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/403

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ayant eu cinq côtes rompues, mourut, peu de mois après, de ses blessures. Le Monnier, parent de cette dame, résolut de venger sa mort. Il obtint un décret de prise de corps, que le prévôt des maréchaux fut chargé d’exécuter. Lui et une cinquantaine de gentilshommes armés accompagnèrent le prévôt qui allait arrêter La Morissière, dans une maison où le dict La Morissière estoit lors couché avec une femme mariée, autre que la sienne. Il était minuit ; ils appelèrent La Morissière, qui ne répondit pas. Alors, Le Monnier ayant mis le feu aux quatre coins de la couverture de la maison, La Morissière cria qu’il se rendait à justice. Mais, comme il se cuydoit rendre, Le Monnier le frappa d’une javeline de barde par la poiteryne. Le sieur De Saint-Christophle, fils de la dame D’Ailly, et le sieur De Beauchesne le frappèrent aussi de leurs bastons, et le navrèrent tellement, qu’il tomba à terre comme mort. Mais Le Monnier, voyant qu’il mouvoyt encores ung peu la teste, le frappa de rechief d’ung pougnart, du quel coup mourut à l’eure. Colas Du Chesnay et le bâtard De Beauvais furent pendus pour ce crime. Le Monnier, après avoir composé avec la famille du sieur De La Morissière, par le prix de 1,200 liv., ne pouvant obtenir sa grâce du roi, recourut au privilége de saint Romain.
    La confession de ce prisonnier est la première qui ait été rédigée en français. Jusqu’alors, elles l’avaient toujours été en latin.


    Complices :

Les sieurs De Saint-christophle.

Jehan De Mailloc, écuyer, sieur de la Grue.

Guillaume Ballargent, sieur de Saint-Benyn.

Patris, sieur de Beauchesne.

Patris, sieur de Grayes.

Arthur Duchesnay, écuyer.