Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/430

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


et propos délibéré, ayant prins son espée en la salle de bas, il monta dans la chambre où sa femme était couchée, desgayna sur sa dicte femme, et, sans lui donner oisir de parler à luy, l’appellant meschante p… », et lui disant : « Par le sang Dieu ! tu m’as faict ung tel deshonneur, tu en mourras à ceste heure », il luy donna d’estoc, par le costé gauche, ung coup d’espée du quel elle décéda ung cart d’heure aprèz. »


1548. Jacques Sore, âgé de 27 ou 28 ans, de la paroisse de Notre-Dame d’Eu.
    Pour avoir figuré, en première ligne, dans un mouvement populaire qui eut lieu dans la ville d’Eu, contre les officiers de la duchesse de Nevers, comtesse d’Eu ; avoir blessé et tué plusieurs de ces officiers. (Voir l’histoire.)


1549. Jacques Vallée, valet d’étable, à Léry.
    Pour homicide sur la personne de Simon Vallet.


1550. Charles Baudren, âgé de 30 ans, laboureur à Pissy, diocèse de Rouen.
    Dans une querelle qu’il eut à Pavilly, avec Richart Varnier, de la paroisse de Groffy, il luy bailla par le flanc un coup de dague, dont il mourut dans les vingt-quatre heures.


1551. Jehan Mondely, porteur de sel, de la paroisse Saint-Nicaise de Rouen, âgé de 38 ans.
    Ayant eu une querelle avec un nommé Le Blond, paroissien de Saint-Godard, à l’occasion d’une fille publique que ce dernier battait, le lendemain la dispute recommença, et des injures on en vint aux coups. Mondely, blessé, à la mamelle, d’un coup d’une fourche que tenait Le Blond, le poursuivit l’épée à la main, et voulant l’en frapper, tua la femme Le Blond, qui faisait à son mari un rempart de son corps.

Jehan Daré, son complice.