Page:Amable Floquet - Histoire du privilege de saint Romain vol 2, Le Grand, 1833.djvu/480

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vaisseau avec plusieurs autres chevaliers, ses confrères, reçeut un coup d’escarsin sur la teste, en combattant, ce qui l’obligea de revenir en France, suivant l’avis et ordonnance des médecins. »
    De retour en France, il eut une querelle, dans un jeu de paume, avec deux jeunes gens nommés Baudelot et Brédif, qu’il ne connaissait pas et qui l’attaquaient. Il se battit avec eux, tua l’un et blessa l’autre.
    Une autre fois, à Andrieu, il eut querelle avec un fermier et son fils ; voyant le fermier le menacer d’un levier, Jacques De Sérant avança son épée dans laquelle ce fermier s’enferra luy-mesme.
    Un sieur De Fresné-Tassilly avait insulté deux des vassaux du père de Jacques De Sérant, et avait pris l’épée de l’un d’eux. A quelque tems de là, Jacques De Sérant et un de ses frères, très-peu accompagnés, furent insultés, à la foire de Guibray, par les sieurs D’Omblainville et De Fresné-Tassilly, qui étaient assistés d’un grand nombre de gentilshommes. D’Omblainville tua, d’un coup d’épée dans l’estomac, le jeune frère de Jacques De Sérant, qui n’avait pas encore eu le loisir de mettre l’épée à la main. Jacques De Sérant, meu de juste douleur, se jeta dans la mêlée, porta un coup mortel au meurtrier de son frère, et blessa le sieur De Fresné-Tassilly.


1633. 1°. Nicolas Dubosc, âgé de 27 ans, né à Rouen, paroisse de Saint-Maclou, clerc au tabellionnage, sous son père, demeurant chez son dit père, paroisse de Saint-Nicolas.

2°. Anne Le Thuillier, âgée de 38 ans, veuve de feu Bernard De la Palu, sculpteur à Paris, née à Brionne.

    Nicolas Dubosc, avant déjeûné et bu avec plusieurs mauvais