Page:Annales du Musée Guimet, tome 21.djvu/635

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
489
ZEND-AVESTA : VISPÉRED. — KARDA 22
Nous sacrifions à la vertu qui écoute la prière 11 [1] ; nous sacrifions à la vertu qui prend pitié de la prière.

Nous sacrifions à la libéralité et la générosité saintes qui régnent entre coreligionnaires 12 [2].

Nous sacrifions à la bonne Prière, qui ne trompe pas 13 [3], qui ne fait point le mal. (Répéter les §§ 1-3.)
4. Nous sacrifions au second Yasna [Haptarihâiti].

Nous sacrifions au sacrifice 14 [4] du second Yasna [Haptanhâiti].

Nous sacrifions aux chapitres et aux vers, aux mots et aux stances du second Yasna,
à l’acte de les chanter, de les réciter, de les entonner, de les offrir en sacrifice 15 [5].

Nous te sacrifions, ô Feu, fils d’Ahura Mazda, saint, maître de sainteté...

Yênhè hâtàm.
____________________

KARDA 22 (SP. 25)

Zôt et Râspî ensemble :
1. Ashem vohû. (3 fois.)

Nous saisissant, nous approchant 1 [6] des Amesha-Spentas et des saints Saoshyants 2 [7], « nous ordonnons en faveur du bétail la plus excellente des œuvres » 3 [8].
  1. 11. sraotem vahmanem : je considère vahmanem comme dérivé de vahma « prière ». Le pehlvia aniyôkhshishnî Vahûman « l’audition de Vahûman » : il me semble impossible de suivre cette traduction qui ferait de vahmanem une forme plus corrompue que le pehlvi même et presque sur l’étage du moderne Bahman.
  2. 12. La charité entre Mazdéens.
  3. 13. adhavim.
  4. 14. A l’office, la célébration.
  5. 15. Comme au Karda XIII, fin.
  6. 1. Littéralement « avec cette prise, avec cette allée vers ».
  7. 2. Dieux et hommes : cf. Yasna XIII, 3 ; XIV, 1.
  8. 3. Imité du Yasna Haptanhâiti, Y. XXXV, 4.

T. I. 62