Page:Annales du Musée Guimet, tome 22.djvu/105

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ZEND-AVESTA : VEND1DA1). - FARCARD 4 59 Ahura Mazda répondit :

C’estun cas de Peshôlanu : il recevra deux cents coups d’Aspahè-oshIra, deux cents coups de Sraoshô-carana.

40 (106). Créateur du monde des corps, saint ! Si un homme en frappe un autre d’un coup tel qu’il rende l’àme, quelle sera la peine ?

Ahura Mazda répondit :

Quatre-vingt-dix coups d’Aspahê-ashtra, quatre-vingt-dix coups de Sraoshô-carana.

41 (109). S’il commet cet acte une seconde fois, sans avoir expié la précédente, quelle sera la peine ?

Ahura Mazda répondit :

C’est un acte de Peshôtanu : il recevra deux cents coups d’Aspahê-ashtra, deux cents coups de Sraoshô-carana. 42 (112). Créateur du monde des corps, saint ! Si un homme en frappe un autre de façon qu’il rende l’âme, quelle sera la peine ?

Ahura Mazda répondit :

C’est un acte de Peshôlanu : il recevra deux cents coups d’.spahè-ashlra, deux cents coups de Sraoshô-carana.

43 (115). Et les coupables suivront désormais dans tous leurs actes la voie du Bien, la parole du Bien, l’ordonnance du Bien-". 111 r^

44 (118). Si des coreligionnaires, frères ou amis, vieuiicnl l’un à l’auli’e, pour obtenir l’un de l’autre soit de l’argent, soit une femme, soit l’instruction ^’ ; celui qui veut l’argent, qu’on lui apporte l’argent ; celui qui veut la 19. Il Un coup (|iii iLii enlève l’cspril ■• : fra/.à-l)a(iilliiinliciii : composé sur le type l’raspà yaokliecllii’iiin, iiidliù-snaithisliàiii, vificlà-livari-iiù : IVa-zâ est compose’ de zà « prendre >< : voir Farg. V, noie 33.

20. aslialiè ... (Va.sastiiii, c’est-à-dii’e » l ;i ivi^li’ Ar In iclii^inii .., diifiliUniri i/lii. ’il i.ill. I. de l’inlellisence ». — ■• l.i preuve’ (|ii<’ l’ini pinlc^sc hlcn hi rdi-ion, dil