Page:Annales du Musée Guimet, tome 22.djvu/400

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


YASHT 2. - HAFT AMSHASPAND YASHT


Ce Yashl, dit « Yasht des sept Amshaspands » ou « Yasht des Sept » [Haftdn Yasht), est composé des formules du Petit Sîrôza (§§ 1-5) et du Grand Sîrôza f§§ 6-10), relatives aux sept Amshaspands, suivies d’une série de formules dont le texte est très corrompu. Ce Yasht est d’une authenticité douteuse : il ne paraît pas dans la liste des Yashts du Bahàn Yasht .

— Traduction persane, sans grande utilité, dans Tir Andàz et dans le manuscrit de Jamshedji Manekji Unvala (Jm’j. 0. a. Pa nanti Yazdn. Au nom de Dieu ! D’Ormazd, le Seigneur, source d’accroissement^, que la puissance et la Gloire accroisse 1

Que viennent les sept Amshaspands !

Ezli hamà rjunàh : De tous mes péchés je lais pénitence et repentir... 0. (). Khshnaothra. Réjouissance d’Ahura Mazdal etc.. Frastuyè. .le loue et appelle les bonnes pensées, les bonnes paroles, les bonnes actions, etc.

Staomi ashem. Je fais louange de la Sainteté : Ashem vohù. La sainteté est le bien suprême, etc. {3 fois). Fravarànè. .(e me déclare adorateur de Mazda... pour sacrifice, prière, réjouissance et glorification.

"1. ItlLsIinuothra. Réjouir :

Aliur ;i .Maz.ila, magnifique cl glorieux ; et les Amesha-Spefttas.