Page:Annales du Musée Guimet, tome 22.djvu/88

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
42
ANNALES DU MUSÉE GUIMET


27 (00) *". j’irai toujours portant pour toi, portant tous les aliments, portant des amas de blé^" pour toi d’abord *^

28 ( !»i). Celui qui ne travaille point la terre, ô Spitama Zarathushtra, avec le bras gauche et le bras droit, avec le bras droit et le bras gauche, la Terre lui dit :

homme, qui ne me travailles pas avec le bras gauche et le bras droit, avec le bras droit et le bras gauche,

29(95). lu te tiendras toujours appuyé à la porte de l’étranger, parmi ceux qui mendient leurs aliments^* ; on t’apportera le rebut du pain, les miettes de la table ’", que t’envoient des gens qui ont tous biens à profusion . 30 (9tJ). Créateur du monde des corps, saint ! Comment nourrit-on la Religion de 3Iazda^’ ? Ahura Mazda répondit :

En semant le blé avec ardeur.

31 (90) Qui sème le blé, sème le Bien ; il fait marcher, marcher ’la Religion de Mazda ; il allaite^" la Religion de Mazda ; comme le 46. Le Vendiilad Sudé a ici les mots bàdlia idlia ùlVasùin dantiuhyù : voir aux Fragments.

47. paru yavanàin. « Tout ce qui se [iroduil de bien, elle le produira pour toi eu premier ; quelques-uns disent : elle le fera 15 pour 10 » (te rendra 50 pour 100) ; le texte imprimé porte 16, en chilllVes ; la traduction persane deMunich a 15, enletlres. 48. Lvareàlisli, khorislin.

49. tarasca àoiibànù, larts,t ndk’uuil ; tarù est péjoratif, comme dans tarù-pitliwem, (Vd. XIII, 20, 55) ; — nàliànal est écrit en pazend : retranscrit en pehlvi, il donnerait ndn-at, u ton pain », al étant le pronom régime : niin semble donc dérivé de àuiiLàn.

50. saras( ;aiilisL livarotliào, salak k/iôr/shn ; mdah semble corrompu : je traduis d’après sai’aska, siriahk « goutte ». Glose : « emportant ce qu’il y a de bon, il t’envoie ce qu’il y a de mauvais » {zakl nivak hard bardn zaki sanjù barà ol lak ijaitànad. )

51. kat asii daèiiayàu luà/dayasiiùisli iirullnvaro. Litt. « (Juel est le ventre île la Keligion mazdéenne ? « iraiiiiri : z :zsklkanilj[Zand-i’alilaoi Glvssanj, iy) ;cï. Eludes iraniennes, U, 175-179, et Farg. IV, 47 note. 5’2. fravazà vazaili, frdj pun vazin vazhiêt, ait/lias/i racdki/t Imrl i/akoi/tiunhuH « la fait marcher, c’est-à-dire la fait régner ».

53. frapiiiauili, frdj piiitinct ahjkasli purfart ip.tlivùni ;t « l’allaite, c’ost-à-dire la nourrit »