Page:Annuaire encyclopédique, IX.djvu/284

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


(S39) ÉMÏGB. [ 360).

de Gueldre et de Zélande ont fourni le plus fort contingent à féxpatr-iatiôn, (2, ’664 émigrants).

Les chefs de famille se divisaient, au point de vue du culte, comme suit : protestants, 911 ; — catholiques, 212 ; — protestants, séparatistes, 255 ; — memnonistes, 12 ; — israélites, 8 ; cultes divers ;. 34. i

Sous le rapport de la fortune, 111 étaient dans une position aisée ; 1,007 dans une position gênée ; 302 dans une position nécessiteuse ; la situation de fortune de 12 est restée inconnue. — j-....

Le chiffre de l’émigration n’avait été que de 3,179 en 1866, 1,567 en 1*6.5.et 728 en 1864.

Scandinavie. — -Norwége. — Le courant de l’émigration de Norwége en Amérique, .qui, dans la période décennale 1856-1865, rie portait. en moyenne, que sur 4,000 individus par an, s’est élevé après dû quadruple depuis la’fin de la guerre de la sécession (Journal officiel du. 25 janvier 1870)..

Danemark. — Le bureau de police de Copenhague vient de dresser le tableau du moùve-’ ment de l’émigration dans ce port en 1869 j II a dépassé le chiffre de 42,000 individus, dont la plupart s’est dirigée sur les États-Unis (Journal officiel du 17 -février 1870). j

Europe entière. — D’après le recueil officiel français les Annales du Commerce intérieur, le gouvernement badois aurait recueilli, sur l’ensemble de l’émigration européenne en 1867 ; des renseignements dont il résulte que, dans cette année, 242,025 personnes ont quitté leur pays pour se diriger presque entièrement sûr lesÉtats-Unis. L’Allemagne figurerait dans ce nombre pour. 117,591. En examinant en détail le lâbîeaul publié par les Annales et attribué à ce gouvernement, nous avons constaté que, sauf peut-être pour l’Allemagne, il est assez notablement ; au-dessous de la vérité. C’est à 280,000 au moins qu’il faut évaluer le mouvement de l’expatriation européenne en 1867.

L’émigration dans les pays transatlantiques, est, pour les principaux ports d’embarquement, et particulièrement pour" Brème et Hambourg, une source de profits si considérable, — que des lignes régulières et spéciales de transport se préparent sur d’autres points. "Stettin organise la sienne et mettra bientôt en mer, pour cette nature d’opérations, un certain nombre de navires d’un fort tonnage, La compagnie du Llbyd autrichien fait également construire des vapeurs qu’elle se propose d’affecter à la navigation ides Antilles et du golfe du Mexique. Il faut donc •s’attendre prochainement à voir le courant de l’émigration allemande se développer aussi dans cette direction.

II. — PAYS DE DESTINATION.

États-Unis. — Au premier rang de ces-pays se place toujours l’Union américaine. Le bureau de statistique de Washington estime le nombre des immigrants débarqués aux États-Unis dans les treize années qui ont expiré le 31 décembre 1868, à 2,578,990, se subdivisant, par pays d’origine, comme il suit :

Allemagne....... ’. 910,42G,

Irlande......... 560,831

Écosse et Angleterre...". 75i,769

Amérique anglaise.... 108.531

Chine.. ;.’..... ". 65,943-

Suède et Norwége..... 58.289

France...., ..... 49,383 (lî.

Suisse, ., ...’■'■...’. 24,539- ’ Danemark........ 13,043.

Italie....’.. ;... 11,691

Hollande......... If.205

Espagne......... "10,340-

Sur ces 2,578,990 immigrants, 54 5,24 7 avaient pris la qualification de travailleurs (labourera) ; 264,949 celle de cultivateurs ; 496,503 d’ouvriers industriels- 138,214 de marchands ; 71,414 de mineurs ; 68,628 de domestiques ; 20,988 demarins, etc., etc.

Nous empruntons à un rapport spécial des commissaires fédéraux de l’émigration les docuriients ci-après sur son mouvement dans l’année fiscale 30 juin 1868-69.

Dans les douze.moisdé cette année, les Étals-Unis ont reçu 389,651 immigrants (ou plus exactement passagers), dont 240,477 du sexe masculin et 149,174 du sexe féminin. Sur ces- 389,651 débarqués, 53,342 étaient (pour employer les termes du document officiel) des voyageurs de cabine, et 336,309 des voyageurs d’entrepont. On sait que Ces derniers sont les moins aisés. 26,776 étaient des citoyens des États-Unis revenant chez eux, et 10,306 des. étrangers qui n’avaient pas l’intention de se fixer dans l’Union, On, doit donc évaluer à 352,569 le nombre des véritables immigrants, dont 214,740 du sexe masculin et 137,829 du sexe féminin.—79,803, avaient moins de 15 ans ; 232,198 avaient de 15 à 40 ans et 40,568 plus de 40 ans.

Voici l’indication des ports de débarquement par. ordre d’importance des transports :

Ne-w-Xork....-’.... 253,754.

Huron......... 35,586

Boston.. 23,294

San Francisco..........13,490

Baltimore..."...... 11,202

Portland (Maine)..... 4.026

. Nouvelle-Orléans., ... 3,424 ’

Détroit......... 3,396

Philadelphie........1,061 ’.

Orégon....’.978

Texas......... 709

Key-Wëst......-. „ ; 476

Charieston.......’. 331 :

Guyahoga........ 215 :

Chicago. ’.. ;...., -. 206

’ Glocester......... 170

Autres ports....... 151

(1) Belgique comprise probablement,