Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/323

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

E Trepin lor a mort Dormenus d’Aquitagne.
4905La oit de colp doner merchié e gran bragagne ;
94 bDe si petite gent n’oit bataile si magne.
Atant ec vos Gerard, li ardi cavetaigne ;
A l’estor ariva, qe fu leç la montaigne.
Corsabrin rebroça de l’autre part la plagne ;
4910Huimés ni poit müer li un l’autre n’ataigne.

CCIII[1]

Li prince Corsabrin sist sor un sien cheval
De blanc e de vermoil covert de dos cendal ;
Sorensegne et eschu avoit tot autretal
El penons sor la lance ; bien rescembla vasal.
4915Il broce paumoiand li roide espleu poignal
E fiert un soldoier, chevaler Proençal :
Li eschus e la broine andos vinrent a fal
E li fers e li fust ambesdos comunal
Lui mist por mi le cors ; mort le versa aval,
4920Pois escrie la ensagne Marsille l’amiral :
« Hois avrés, Cristians, un doloros jornal ;
« Ni estordra un vis de vos, ni bon ni mal.
« Qi ci vos a cunduit vos est mout desloial ;
« Vos ni estes pas venus ni a tresches ni a bal,
4925« Mais a savoir qe poent vostre enemis mortal. »
Lor a traite la spie au pomel de cristal ;
Veit ferir en la prese dou grignor batistal ;
Plus de .v. en a mort en bien petit estal.
Enscemble oc lui brocent li Paiens criminal ;
4930Molt nos ont enpiré a cil pont li real ;
Ne fust li quens Girard, qe se mist al frontal,
Trop lor tardast l’aïe dou signor natural.

    — 4909 C. rebroce — 4910 ni taigne

  1. — 4911 sien manque — 4917 andos virent — 4918 Li fers el fust — 4919 mi manque — 4926 A pome, B pom — 4929 Escemble.