Page:Anonyme ou Collectif - Voyages imaginaires, songes, visions et romans cabalistiques, tome 2.djvu/502

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tous Tains & saufs à Archangel, le 18 ayant été en chemin dans tout notre voyage par terre, y compris notre séjour à Tobolski, un an, cinq mois & trois jours.

Nous fûmes obligés de rester dans cette ville six semaines pour attendre l’arrivée des vaisseaux : nous aurions été forcés d’y rester bien plus long-tems, si un Hambourgeois n’étoit entré dans le port un mois avant le tems ordinaire qu’arrivent les vaisseaux anglois.

Après avoir mûrement délibéré sur le parti que nous devions prendre, nous considérâmes que nous pourrions nous défaire de nos marchandises aussi avantageusement à Hambourg qu’à Londres, & nous résolûmes de nous embarquer tous dans ce navire ; nous convînmes du fret, & dans le moment, je fis embarquer toutes mes denrées. Il étoit fort naturel de faire aller à bord mon maître d’hôtel en même tems pour en avoir soin, & par-là le jeune prince eut toute la commodité imaginable de se tenir à l’écart pendant tout le tems qu’il nous falloit pour faire nos préparatifs. Il ne quitta pas le bord pendant tout ce tems-là, de peur d’être reconnu dans la ville par quelques marchands Moscovites.

Nous partîmes d’Archangel le 20 Août, & sans avoir de grands malheurs dans notre voyage,