Page:Anthologie japonaise, poésies anciennes et modernes.djvu/118

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
58
ANTHOLOGIE JAPONAISE.

Cette pièce, extraite du Sen-zaï-syu, a été composée par Hori-kawa, dame attachée à la maison de Tai-ken-mon In. Elle était fille du chef religieux[1] Aki-naka.

ながヽらん nagakaran, pour ながきあらん nagaki-aran « long, durable ».

こヽろ kokoro, littér. « cœur», signifie ici « amour ».

みだれる midareru signifie « en désordre, troublé, emmêlé, désordonné ».

  1. En japonais : Zin-gi-haku.