Page:Anthologie japonaise, poésies anciennes et modernes.djvu/68

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
8
ANTHOLOGIE JAPONAISE.

au Commentaire du Man-yô-siû) des lectures et des ponctuations qui lui manquaient, dans l’espoir que cela serait de quelque utilité aux étudiants.

Si les hommes éclairés des divers pays qui liront mon modeste travail apprécient mes efforts avec bienveillance, s’ils corrigent mes erreurs, s’ils épuisent enfin la mesure du beau et du bien[1] ce sera la joie éternelle de ma vie.

Écrit dans la Cabane des Broussailles (Sô-sô-han), 14e année de l’ère impériale tem-pô (1843), en automne.

Nan-ryô Kyô-sya.
  1. Allusion à un passage du Lu’n-yu’ ou Entretiens philosophiques de l’école de Confucius (chap. iii, § 25).