Page:Anthologie japonaise, poésies anciennes et modernes.djvu/78

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
18
ANTHOLOGIE JAPONAISE.

qui est mentionnée dans l’ouvrage intitulé Kwaï-fu-sô ; la voici :





西



Le soleil approche du lieu de son repos[1] ;
Le son du tambour annonce (la fin de) ma courte existence.
Sur la route de l’autre monde[2] il n’y a ni grands ni petits[3].
Ce soir, je quitte ma maison et je me dirige vers cette route.

  1. Littéralement : « Le corbeau d’or approche de la cabane de l’occident », c’est-à-dire « le soleil est sur le point de se coucher ».
  2. Littéralement : « sur le chemin de la source ».
  3. Littéralement : « il n’y a ni hôte ni maître ».