Page:Apollinaire - L’Enchanteur pourrissant, 1909.djvu/59

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Les Telchins déposèrent pieusement les corps là ou ils les avaient trouvés et s’en allèrent dans la direction de la mer que les premiers ils ont domptée.

L’ENCHANTEUR

Les premiers morts furent des êtres ailés. Enfin, je sais la vérité sur la mort et sur les ailes.

Vint ensuite un homme de haute stature qui s’arrêta longtemps au lieu où gisait Béhémoth. Il ramassa un à un les corps ailés, les palpa et les rejeta d’un air triste. Or, à ce moment, la nuit était venue, et de nouveau, la forêt fut profonde et obscure.

CADMUS

Étrange cité où tant de races s’étaient réunies ! Dès les premiers morts, la ville a été abandonnée. Et les morts ? Tous ailés et sans dents. Ville heureuse qui ne connaîtra ni les terreurs de la Thébaïde, ni les affres des famines, ni la désolation du manque d’eau. Je suis venu en vain, dentiste adroit. Les premiers morts étaient ailés et sans dents.

Et Cadmus se dirigea vers l’Est et, par étapes, gagna la Hongrie dans l’espoir de trouver, au delà, des fontaines gardées par des dragons.

Ensuite vint un homme maigre, aux yeux effrayants, qui s’accroupit et serrait ardemment un crucifix sur sa poitrine.

SAINT-SIMÉON STYLITE

Involontairement, j’ai fondé une ville. Les hommes s’étaient réunis autour de ma colonne ; c’est ainsi que naquit la ville inutile. Ainsi par mon orgueil de souffrir, je suis cause de tous les péchés de ma ville pécheresse. Animaux, vous avez mal fait de vous disperser. Dieu aime ceux qui se réunissent et disent ainsi sa gloire. Il enjoignit à Noé de réunir dans l’arche deux couples de tous les animaux. Il bénit les troupeaux de Laban. Il réunit les chiens sur le corps de l’impie Jézabel. Seigneur, tu n’as fait mourir que des êtres ailés, ceux que tu préfères. Seigneur, tes anges ont des ailes. Moi, le maudit aux terribles miracles, j’étais perché sur une haute colonne comme un oiseau, et, accomplissant des miracles, j’étais assailli de tentations selon la température. Ardabure tira des flèches sur moi comme sur un oiseau.

L’ENCHANTEUR

Tu délaissas les villes et la terre qui supporte les villes. Plus haut que la terre, tu fus trompé par le voisinage des oiseaux ; or, ces premiers mourants ne sont bons qu’à prédire. Leurs vols sont annonciateurs et maudits. Que nul n’imite l’être ailé, premier mourant.

E v