Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 1.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Quant à la période haïtienne, elle offre aussi une division non moins facile à saisir, par les événemens qu’elle présente : ce qui constitue des époques bien distinctes.

La première comprend, de novembre 1803 à octobre 1806 : — La déclaration de l’Indépendance d’Haïti. — Le gouvernement et la constitution impériale de Dessalines. — La tentative infructueuse de l’expulsion des Français dans l’ancienne partie espagnole. — L’administration de Dessalines. — La révolution qui occasionne sa mort.

La deuxième, d’octobre 1806 à juin 1812 : — La constitution de la République d’Haïti. — La guerre civile entre H. Christophe et A. Pétion. — La constitution de l’État d’Haïti. — L’expulsion des Français dans l’Est d’Haïti, par les naturels qui se replacent sous la domination espagnole. — Le retour de Rigaud en Haïti et la scission départementale du Sud. — La constitution du Royaume d’Haïti. — La mort de Rigaud et la fin de la scission du Sud. — Le siége du Port-au-Prince par H. Christophe, où finit la guerre active entre lui et Pétion.

La troisième, de juin 1812 à octobre 1820 : — Le gouvernement et l’administration de Pétion. — Le gouvernement et l’administration de Christophe. — Les premières négociations avec la France. — La révision de la constitution de la République d’Haïti, qui institue une Chambre de Représentans. — La mort de Pétion. — Le gouvernement de J.-P. Boyer. — L’extinction de l’insurrection de la Grande-Anse. — La révolution du Nord qui occasionne la mort de Christophe. — La fin de la guerre civile et la réunion du Nord à la République d’Haïti.

La quatrième, d’octobre 1820 à juillet 1825 : — L’in-