Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 1.djvu/389

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


résumé de la première époque.

Parvenu à la fin de cette première époque de l’histoire de notre pays, résumons-la.

Dans l’introduction à cet ouvrage, nous avons fait connaître la composition de la société coloniale en 1789 ; les mœurs et la position des diverses classes d’hommes qui la formaient ; l’organisation despotique du gouvernement de Saint-Domingue et ses abus ; les justes plaintes de toutes les classes contre cet ordre de choses ; le désir qu’elles éprouvaient d’un changement dans le régime colonial, chacune au point de vue de leurs intérêts respectifs. Nous avons exposé la situation particulière des trois provinces de la colonie, sous le rapport physique, agricole, commercial, moral et politique.

Nous avons ainsi préparé le lecteur à saisir les causes des diverses révolutions et des guerres qui ont surgi à Saint-Domingue, à comprendre pourquoi la révolution française a si puissamment influé sur ce pays.

Cette première époque nous montre la classe des blancs divisée dans ses vues comme elle l’était déjà dans ses intérêts divers ; mais toujours unie dès qu’il s’agit de contenir les hommes de la race noire, et de maintenir les uns dans la dégradation du préjugé de la couleur, les autres dans l’humiliation et les rigueurs de l’esclavage. Elle nous fait connaître les moyens affreux qu’employèrent ces privilégiés de la peau à l’égard de leurs victimes, les crimes qu’ils commirent contre elles, les atrocités de toute nature dont ils donnèrent le coupable et honteux exemple.