Page:Augier - Théatre complet, tome 4.djvu/99

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



ACTE QUATRIÈME


Même décor qu’au premier acte. — Des dentelles, des cachemires sur les meubles, des cartons à terre, un coffret à bijoux sur la cheminée.


Scène première

VICTOIRE, SÉRAPHINE.



Séraphine.

Midi ! c’est à deux heures qu’elle vient, cette madame Charlot ?


Victoire.

Oui, madame, heure militaire… On dirait qu’elle a servi, cette vieille moustache.


Séraphine.

Les bijoux sont là ?


Victoire.

Tous dans le coffret.


Séraphine.

Que vont-ils nous prêter là-dessus, à ce mont-de-piété ?