Page:Austen - La Nouvelle Emma T3.djvu/24

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



« Je vous prie, madame Weston, de faire attention qu’il y a une marche au premier détour. Prenez garde, mademoiselle Woodhouse, notre escalier est un peu obscur, un peu plus étroit et plus obscur que nous ne désirerions. Mademoiselle Smith, prenez garde. Mademoiselle Woodhouse, je crains que vous ne vous soyez fait mal au pied. Mademoiselle Smith, il y a une marche au détour. »