Page:Aymar de Saint-Saud - Armorial des prélats français du XIXe siècle (1906).djvu/143

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


128 ARMORIAL DES PRÉLATS

DEVISES. — Pauperes evangelizantur (Math., XI, 5). — Pro animabus vestris.


CHAPON (HENRI-LOUIS), né à Saint-Brieuc le 14 mars 1845, sacré le 29 septembre 1896.
ARMES. — D’azur à la colombe d’argent volant en bande vers une mer du même mouvant de la pointe de l’écu, tenant un rameau d’olivier de sinople et accostée en chef de 2 étoiles aussi d’argent, au chef de Bretagne.
DEVISE. — Pax in justitia et in veritate. (Ps., CXXI, 7).


NIMES
(1821 — Gard)

PETIT-BENOIT DE CHAFFOY (CLAUDE-FRANÇOIS-MARIE), né à Besançon le 7 février 1752, sacré à Paris le 21 octobre 1821, décédé à Nîmes le 33 septembre 1837.
ARMES. — D’azur à l’agneau contourné d’argent la tête détournée, surmonté de 2 burelles d’or, à 2 roses d’argent en chef.
DEVISE. — Dulce et liniter pasco.


CART (FRANÇOIS), né à Mouthe (Doubs) le 30 août 1799, sacré à Besançon le 22 avril 1838, décédé à Nîmes le 12 août 1855.
ARMES. — D’azur à une Immaculée Conception d’argent.
DEVISE. — Monstra te esse matrem. (Hym. vesp. B. M. V.).


PLANTIER (CLAUDE—HENRI—AUGUSTIN), né à Ceyzerieux (Ain) le 2 ou 4 mars 1813, sacré à Lyon le 18 novembre 1855, décédé à Nîmes le 25 mai 1875, chevalier de la Légion d’honneur.
ARMES. — D’azur à la bande d’argent, accompagnée en chef d’une ruche accostée de 5 abeilles et en pointe d’un lion, le tout d’or.
DEVISE, — Dulcius melle, fortius leone (Jud., XIV, 18).


BESSON (NICOLAS-FRANÇOIS-XAVIER-LOUIS), né à Baume-les-Dames (Doubs) le 5 octobre 1820, sacré à Besançon le 14 novembre 1875, décédé à Nîmes le 18 novembre 1888.
ARMES. — Ecartelé : au 1 de gueules à la croix de consécration d’or (sou-