Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 1.pdf/287

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


LE MARQUIS DE CARABAS


NOVEMBRE 1816


Air du roi Dagobert (Air noté )


        Voyez ce vieux marquis
Nous traiter en peuple conquis ;
        Son coursier décharné
De loin chez nous l’a ramené.
            Vers son vieux castel
            Ce noble mortel
            Marche en brandissant
            Un sabre innocent.
        Chapeau bas ! Chapeau bas !
Gloire au marquis de Carabas !

        Aumôniers, châtelains,
Vassaux, vavassaux et vilains,
        C’est moi, dit-il, c’est moi
Qui seul ai rétabli mon roi.
            Mais s’il ne me rend
            Les droits de mon rang,
            Avec moi, corbleu !
            Il verra beau jeu.
        Chapeau bas ! Chapeau bas !
Gloire au marquis de Carabas !