Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/783

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

ballotter, d’où malmener, maltraiter, acc. [ῥίπτω].

ῥίπτασκον, impf. itér. de ῥίπτω.

ῥιπτασμός, ου () agitation continuelle, fig. inquiétude ou agitation d’un malade [ῥιπτάζω].

ῥιπταστικός, ή, όν, qui s’agite ou s’inquiète facilement [ῥιπτάζω].

ῥιπτεῦσι, 3 pl. prés. act. ion. de ῥιπτέω.

ῥιπτέω-ῶ (seul. prés. et impf.) c. ῥίπτω.

ῥιπτός, ή, όν, jeté, lancé : μόρος, Soph. mort d’un homme qu’on lance (du haut d’un rocher) [adj. verb. de ῥίπτω].

ῥίπτω (impf. ἔρριπτον, f. ῥίψω, ao. ἔρριψα, pf. ἔρριφα ; pass. f. 2 ῥιφήσομαι, ao. ἐρρίφθην, ao. 2 ἐρρίφην, pf. ἔρριμμαι, pl. q. pf. ἐρρίμμην, f. ant. ἐρρίψομαι) I tr. 1 jeter, lancer : δίσκον, Il. le disque ; τινὰ ἐς Τάρταρον, Il. jeter qqn dans le Tartare ; abs. ῥίπτειν ἑαυτόν, se précipiter en bas, se donner la mort en se jetant en bas ; fig. ῥίπτειν τινὰ ἐς τὸ δυστυχές, Eschl. précipiter qqn dans le malheur ; ῥίπτειν ἑαυτὸν εἰς ἐλπίδας ἀπόρους, Plut. se laisser aller à des espérances sans issue, ῥίπτειν λόγους τραχεῖς, Eschl. lancer, proférer des paroles rudes ; ῥίπτειν νεανίας λόγους ἔς τινα, Eur. lancer contre qqn des paroles téméraires (litt. de jeune homme) || 2 laisser tomber : ῥίπτειν κλῆρον, Plat. laisser tomber, jeter le sort || 3 p. anal. rejeter : ῥίπτειν τινὰ ἐκ γῆς, Soph. rejeter qqn hors du pays, le bannir ; ῥίπτειν ἑαυτὸν ἐκ χθονός, Soph. s’exiler || 4 rejeter, abandonner, acc. ; particul. exposer un enfant ; au pass. abs. être abandonné, être gisant || 5 jeter, lancer au loin, se débarrasser de : τὰ ὅπλα, Xén. jeter ses armes ; τὴν ἀσπίδα, Eschin. jeter son bouclier || II intr. se jeter, se précipiter : ἐς πόντον, εἰς τὴν θάλασσαν, Xén. dans la mer [R. Ϝριπ, jeter; cf. all. werfen].

ῥίς, ῥίνος () nez de l’homme : ἕλκειν τινὰ τῆς ῥίνος, Luc. conduire (litt. tirer) qqn par le nez ; au pass. : ἕλκεσθαιί τῆς ῥίνος, Luc. être mené par le nez ; nez des animaux, d’où museau, mufle, groin, etc. ; plur. αἱ ῥίνες, les narines [cf. sscr. ghrânam].

ῥιφήσομαι, fut. 2 pass. de ῥίπτω.

ῥίψ, ῥίπος () natte de roseau, claie [p. *σχρίψ, cf. lat. scirpus].

ῥῖψαι, inf ao. de ῥίπτω.

ῥίψ·ασπις, ιδος (ὁ, ἡ) lâche qui jette son bouclier pour s’enfuir [ῥίπτω, ἀσπίς].

ῥῖψις, εως () 1 act. action de jeter, de lancer : ῥίψεις ὀμμάτων, Plut. coups d’œil qu’on lance || 2 pass. le fait d’être lancé [ῥίπτω].

ῥιψο·κίνδυνος, ος, ον, qui se jette au milieu du danger, aventureux, téméraire [p. κίνδυνος].

ῥίψ·οπλος, ος, ον, qui jette ses armes, lâche [ῥίπτω, ὅπλον].

ῥίψω, fut. de ῥίπτω.

ῥοδανός, ή, όν, souple, flexible [R. Ῥοδ, de la R. indo-europ. Vrad, être flexible].

ῥόδεος, α, ον, de rose [ῥόδον].

Ῥόδιος, α ou ος, ον, de Rhodes, rhodien ; ἡ Ῥοδία, l’île et la contrée de Rhodes ; οἱ Ῥόδιοι, les Rhodiens [Ῥόδος].

ῥοδο·δάκτυλος, ος, ον, aux doigts de roses [ῥόδον, δ.].

ῥοδο·δάφνη, ης () laurier-rose, arbrisseau [ῥ. δάφνη].

ῥοδόεις, όεσσα, όεν, de rose [ῥόδον].

ῥόδον, ου (τὸ) rose [cf. lat. rosa].

ῥοδό·παχυς, dor. c. ῥοδόπηχυς.

ῥοδό·πηχυς, υς, υ, gén. εος, aux bras de rose [p. πῆχυς].

Ῥόδος, ου () Rhodos (Rhodes) île dans la mer de Karpathos (auj. Rhodis) [ῥόδον].

ῥοδωνιά, ᾶς () buisson de roses [ῥόδον].

ῥοή, ῆς () écoulement, d’où courant d’un fleuve [ῥέω].

ῥοθέω-ῶ, gronder comme les vagues : τινι, gronder ou murmurer contre qqn [ῥόθος].

ῥοθιάς, άδος, adj. f. c. ῥόθιος.

ῥόθιον, ου (τὸ) v. le suiv.

ῥόθιος, ος, ον : 1 qui gronde comme les vagues, d’où bruyant ; τὸ ῥόθιον, bruit des vagues, d’où bruit tumultueux ; au pl. vagues qui se brisent || 2 p. suite, véhément, impétueux ; τὸ ῥόθιον, mouvement impétueux, impétuosité [ῥόθος].

ῥόθος, ου () bruit de choses qui se heurtent, d’où : 1 bruit des vagues || 2 bruit de voix || 3 bond, élan (d’une troupe).

ῥοιά, ᾶς () 1 grenadier || 2 grenade.

ῥοιβδέω-ῶ (seul. prés. et ao. ἐρροίβδησα) 1 intr. s’engloutir en sifflant, en parl. de Charybde || 2 tr. agiter avec bruit, acc. [ῥοῖβδος].

ῥοίβδησις, εως () le sifflement [ῥοιβδέω].

ῥοῖβδος, ου () le bruit retentissant [cf. ῥοῖζος].

ῥοιζέω-ῶ (f. inus., ao. ἐρροίζησα, pf. inus. : pass. pl. q. pf. ἐρροιζήμην) 1 grincer, siffler || 2 voler à travers en sifflant, d’où traverser d’un vol [ῥοῖζος].

ῥοίζημα, ατος (τὸ) sifflement d’un corps qui fend l’espace, d’où mouvement impétueux, impétuosité [ῥοιζέω].

ῥοῖζος, ου () I bruit intense, d’où 1 sifflement (d’un trait, du vent, d’une flûte de berger) || 2 battement d’ailes || 3 bruit sourd, grondement d’un courant || II impétuosité.

ῥοιζώδης, ης, ες, bruyant, d’où impétueux [ῥοῖζος, -ωδης].

ῥοιή, ion. c. ῥοιά.

ῥομβο·ειδής, ής, ές, qui a la forme d’une toupie ou, p. suite, d’un losange, rhomboïde ; subst. τὸ ῥομβοειδές, Plut. monument en forme de losange, à Mégare [ῥόμβος, εἶδος].

ῥόμβος, att. ῥύμβος, ου () tout objet de forme circulaire ou tournant : 1 rouet de magicien || 2 turbot, poisson [ῥέμβω].

ῥομβώδης, ης, ες, c. ῥομβοειδής [ῥόμβος, -ωδης].

ῥομφαία, ας () large sabre à deux tranchants, à l’usage des Thraces.

ῥόος-ῥοῦς, ῥόου-ῥοῦ () courant d’un fleuve ; κατὰ ῥόον, κὰρ ῥόον, en suivant le courant ; fig. κατὰ ῥοῦν, Plat. sans obstacle, heureusement [ῥέω].

ῥόπαλον, ου (τὸ) 1 massue ou bâton plus gros par un bout ; massue d’airain ; masse d’armes || 2 marteau de porte [ῥέπω].

ῥοπή, ῆς () 1 inclinaison, action d’incliner, de pencher, en gén. mouvement de haut en