Page:Baudelaire - Œuvres posthumes, II, Conard, 1952.djvu/95

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


MON CŒUR MIS À NU.

I

Mon Cœur mis à nu.i.

De la vaporisation et de la centralisation du Moi. Tout est là.

D’une certaine jouissance sensuelle dans la société des extravagants.
(Je peux commencer Mon cœur mis à nu n’importe où, n’importe comment, et le continuer au jour le jour, suivant l’inspiration du jour et de la circonstance, pourvu que l’inspiration soit vive.)

2.

Le premier venu, pourvu qu’il sache amuser, a le droit de parler de lui-même.


Mon Cœur mis à nu.3.

Je comprends qu’on déserte une cause pour savoir ce qu’on éprouvera à en servir une autre.

II serait peut-être doux d’être alternativement victime et bourreau.