Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/252

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Que l’amnt ijt le nerfde U gitrrt. . ' . W% n. f*> N tous les Çonſeils'» ou u el* ^ traìté d’aftaireS/d'irpp.Qítan.CC ^ •principaktuent; IqïS; qu’ii y va da bien de l’Etaç , &'de ſa, çQnfçrva- tion j d y a déux çhofe? grapdef- menc conſiderables, qui (ont l’e-r xecUtion du Conſcil , &£ le vray moyerv d’y parvenir, Car ce n’eft pas affefc que le Prinçç fçaçhç diſ-r cemèr les bons avis d’avee les puu t- ■vais v II fauç encoré qu’il aic de- quoy les faire reuísir unlemehç ,ô£ avec adreíſe durant la paix 5 mais cncore plus en tcmps de guerre* quon l’ait en.treprìfe iuste* ment,ou à tort, tanç ya que, tW neccffaire de la cominuçr & X iiij 1