Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/998

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


i?4\tU VìgiUnct f J scntoient Esculape avec un Coq *1 simbole de la vigilance. Et voilî ' pourquoy Socrate , qui en avoit un , le legua par testament à ce Dieu , un peu avant que mourir. .Et l’ingenieux Phidias s’adviſa de le mettre ſur le hcaume de la Deeſ- ſe Minerve , en ayant fait la Sta- tuë. II faut remarquer à ce propos avec le Poëte Hefiode , qu’entre tous les Dieux auſquels les An- I ciens avoient acceíuumé de con- ſacrer des Statuës, le ſommeil fut le feul qui n’en euc aucunes. Par ou ils ne voulurent signifìer autre choſe , ſinon qû’autant qu’on de- voit haïr la pareste , autant il fal- loit aymer la vigilance. C'est par elle auíli que dansl’oc- currence des affaires, & des ac- tions de la vie, on gagneleTemps, qui est la choſe du monde la plus precieuſc. Je ne le perdray point à prouver cette verité, puis qu’el- ,1e est astez connuë. II me