Page:Bedier - La Chanson de Roland.djvu/338

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


écrit, puis gratté, dans la marge de droite : on y distingue encore les lettres, imparfaitement grattées, que voici : berc des. unput. — 2052 Par mi le cors hot une lance ferut : le mot une a été écrit par une seconde main, dans l’interligne ; de même le mot ferut, pour remplacer quelque autre mot, qui a été gratté. L’ h de hot semble aussi avoir été écrite après coup. — 2058 ad get m — 2060 p. felun feluns h. — 2099 gentemet — 2120 asemble — 2125 Ne lur lerat : le scribe avait écrit Ne lur at ; il a ajouté ler au-dessus de la ligne. — 2135 Peut-être y a-t-il eu grattage d’une ou deux lettres entre malvais et hume. — 2145 On peut lire nus ou vus : je lis plutôt nus. — 2146 Toutes les strophes débutent par une lettre initiale rouge : c’est ici, au mot Paien, la seule initiale verte du manuscrit. On peut remarquer qu’elle se trouve presque exactement à la moitié au poème. — 2147 Cum pes jurz — 2157 On lit sur la ligne : Le Roll’ unt, etc. ; et au-dessus, escut. — 2159 ne l’ad mie — 2165 On trouve sur la ligne Envers Espaigne ten, puis un espace gratté où l’on a écrit dent. — 2168 Un reviseur a retouché l’ i de Voeilet pour en faire une l. — 2183 la mercit Deu... mien ; entre Deu et mien un espace où ont pu tenir six ou sept lettres a été gratté. — 2187 On peut lire aussi Atum ou Atuin. — 2194 sa beicun — 2205 l’arcevesque les ad — 2214 Après ce vers, le dernier d’une page (f° 40 r°), un autre, qui terminait la laisse, a été gratté : il subsiste des traces de plusieurs lettres. — 2265 il a été ajouté au-dessus de la ligne. — 2218 desculurer — 2242 Voir la note du v. 1823. — 2245 Dans l’interligne, entre otreit et seinte, une seconde main a mis la sue. — 2246 laruesque — 2250 mains manque — 2265 Dun arcbaleste — 2267 arbre bele — 2268 marbre faite — 2283 cel tireres — 2300 perre byse — 2302 ne freint nesgruignet — 2319 sun agle — 2322 cunquis Namon e Bretaigne : les trois derniers mots du vers sont écrits sur un espace gratté. — 2323 Vers écrit sur un espace gratté. — 2337 Deus perre nen laiser : le scribe avait écrit, semble-t-il, laiser ; mais la dernière