Page:Bellocq - Effets physiologiques de la naphtaline.djvu/3

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



À LA MÉMOIRE DE MA MÈRE






À MON PÈRE






À MES FRÈRES