Page:Bertrand - Mémoires historiques et physiques sur les tremblemens de terre.djvu/273

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


maïque. On y vit des éruptions de feu. Quelques rélations portent qu’on a vu en 1755 sortir du feu de la mer, proche de Lisbonne. Si le Volcan s’étoit ouvert sur terre, elle en auroit été plus soulagée & les tremblemens n’auroient peut-être pas eu autant de durée.

Diverses matières poussées hors de la terre.

Souvent avec le feu il se fait des éruptions de terre, de poussière, de cendres, des pierres-ponces, des pierres vitrifiées, des masses de rochers, de métal, de souffre & de bitumes fondus [1]. Ces matières couvrent quelquefois de vastes campagnes, ou ensevelissent des villes.

Spon, dans son Histoire de Genève, nous rapporte un fait que nous avons déjà indiqué, mais dont le détail mérite de l’attention. « Le 1. de Mars, dit-il, 1584, un dimanche sur le mi-

di,


  1. Voyez des détails curieux dans l’Ouvrage de l’Académie des Sciences de Naples : De Vesuvii conflagratione quæ mene Majo anno 1737 accidit commentatius, Neapoli 1738. 4.