Page:Bever-Léautaud - Poètes d’aujourd’hui, I, 1918.djvu/37

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Espérant, niant l’avenir.
Il mourut en s’allendant vivre
Et vécut s’attendant mourir.

Bibliographie :

Les œuvres. — Les Amours Jaunes (Ça. Raccrocs. Sérénade des Sérénades. Armor. Gens de Mer. Rondels pour après). En frontispice un portrait de l’auteur par lui-même, à l’eau-forte. Paris, Glady, 1873, in-18. — Les Amours Jaunes, édition complète. Paris, Vanier, 1891, in-18 (La même, troisième édition avec un portrait de l’auteur publié déjà dans la première édition) de Poêtes Maudits. Paris, Messein [successeur de Vanier], 1902, in-18) — Gens de Mer, Extrait des « Amours Jaunes ». Paris, Vanier, 1891, in-18.

A consulter. — Remy de Gonrmont : Le Livre des Masques. Paris, Soc. du Mercure de France, 1896, in-18. — Jules Laforgue : Œuvres complètes, Mélanges posthumes [Voyez : Notes sur Corbière]. Paris, Soc. du Mercure de France, 1903, in-18. — René Martineau : Tristan Corbière. Essai de biographie et de bibliographie. Avec deux portr. de Tristan Corbière. Paris, Soc. du Mercure de France, 1904, in-18. — Emile Michelet : Corbière, notice publiée dans les Portraits du prochain siècle. Paris. Girard, 1894 in-18. — Paul Verlaine : Les Poètes maudits. Paris, Vanier, 1884 et 1888, in-18.

J. Ajalbert : En Bretagne : Un poète de la mer. Supplément du Figaro, 31 mai 1890. — V. Huet : Notes sur Tristan Corbière. La Plume, 15 août 1889. — René Martineau : Autour de Tristan Corbière. Mercure de France, 16 septembre 1907.

Iconographie :

Tristan Corbière : Tristan Corbière par lui-même, eau-forte, 1re éd. des Amours Jaunes, 1873 ; Id., Caricature en couleurs, reprod. dans l’ouvrage de René Martineau : Tristan Corbière, Paris, Soc. du Mercure de France, 1904, in-18. — Anonyme : Portrait à la plume. Lutèce, 24 août 1883, et 1re éd. des Poètes maudits, 1884. — Luque : Portrait à la plume publié dans Les Poètes maudits, 2e éd., 1888, et dans La Plume, 15 août 1891. — F. Vallotton : Masque, dans Le Livre des Masques, de R. de Gourmont. Pans, Soc. du Mercure de France, 1896.

LA RAPSODE FORAINE ET LE PARDON DE SAINTE-ANNE


La Palud, 27 Août, jour du Pardon.


Bénite est l’infertile plage
Où, comme la mer, tout est nud.
Sainte est la chapelle sauvage
De Sainte-Anne-de-la-Palud…