Page:Bloy - Le Salut par les juifs, 1906.djvu/163

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


XXXII


Mais cet instinct de mercantilisme et de fourberie, dépouillé de ses attenances mystérieuses, n’était plus alors qu’une pente raide vers les lieux très-bas de l’avarice et de la cupidité.

La couarde « supplantation » du pauvre colosse Ésaü devant qui Jacob, fort contre Dieu seul, n’a jamais cessé de trembler, et le détroussement universel des Égyptiens sont devenus des fonctions banales, inaptes à préfigurer autre chose que le Châtiment définitif — dont la forme, inconnue pourtant, sera telle que celui qui la connaîtrait par confidence de l’Esprit-