Page:Bloy - Le Salut par les juifs, 1906.djvu/71

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


XIV


Je sais bien qu’il y a l’histoire du figuier maudit pour avoir été trouvé sans fruit, lorsque Jésus était affamé. Il est vrai que « ce n’était pas encore le temps des figues ». L’Évangile en fait la remarque.

Il dit même, qu’il n’y a pas lieu de désespérer tout à fait si on creuse à l’entour et qu’on y verse des « excréments[1] ». Un peu de patience, il sera toujours temps de l’abattre s’il s’obstine à ne produire aucun fruit.

Ce pauvre figuier qui n’a rien à donner au pauvre Christ, parce que le temps de ses figues n’est pas venu, m’intéresse passionnément. Car

  1. Luc, XIII, 8.