Page:Bloy - Le Salut par les juifs, 1906.djvu/79

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


XVI


Exspectans exspectavi, chantaient les chrétiens attendant la Résurrection des morts.

Exspectaveram et adhuc exspectabo, rectifiaient avec profondeur les gémissants d’Israël. J’avais attendu et je veux attendre encore. Votre Messie n’est pas mon Messie et quand même tous vos tombeaux s’ouvriraient, j’attendrais toujours !

La patiente Église de Jésus considérait silencieusement ces suspendus éternels, fortifiés par un indicible espoir et dont nul sauveur n’aurait pu porter la pénitence épouvantable, — cependant que les basiliques et les monastères