Page:Bois - L’Au delà et les forces inconnues.djvu/329

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
306
L’AU DELA ET LES FORCES INCONNUES

après, je remets la même couronne sur un de mes sujets, et celui-ci a aussitôt reproduit le lie nerveux de mon malade. Ainsi, j’ai constaté que la force psychique’s’emmagasine dans la couronne. Au bout de huit mois, elle reste encore sensible.

— Vos expériences, docteur, sont bien proches du miracle…

— Le miracle… — et le Dr Luys se rengorge — euh ! euh ! je ne suis pas très compétent.

— L’école de Charcot et celle de Nancy n’ont-elles pas essayé des expériences semblables aux vôtres ?

— Charcot est trop exclusif, il a fermé sa maison. Le cercle est achevé. Ses élèves sont comme des gardes du corps qui ne laissent entrer personne. Depuis dix ans, il ne fait plus rien. — Ses élèves, ce sont des chambellans ; ils sont prêts à tout pour plaire au maître. Bernheim, à Nancy, est encore trop exclusif. Suggestion, toujours suggestion… Quoi !… la suggestion est limitée, elle est verbale ou écrite et la communication purement mentale n’est pas encore admise.